Campagne ou île : 4 destinations loin du tourisme de masse

Au soleil ou dans le froid, rien de tel qu’une île pour souffler. Autre solution, le choix de la campagne pour se couper… Du boulot et du wifi.

Des îlots de sérénité

Au cœur d’une réserve naturelle à une demi-heure en bateau de l’île principale de Zanzibar, Chumbe allie ambiance paradisiaque et approche écologique. Aux antipodes de l’Australie qui détruit sa barrière de corail, les autorités tanzaniennes préserve cette réserve naturelle extraordinaire. Faune et flore sont préserver grâce à une démarche écologique intacte. L’apnée se réalise sans bouteille, les chambres sans climatisation, la cuisine locale… Bref, loger au-dessus de l’océan Indien dans l’un des sept bungalows bâtis avec du bois et de plantes restera un moment inoubliable.

Beaucoup plus proche et moins coûteux, allez vous ressourcer au large de la Vendée. L’île d’Yeu vaut bien son heure de traversée depuis Les Sables d’Olonne, Saint-Gilles-Croix-de-Vie ou Fromentine. Embruns hivernaux assurés loin des touristes sur les 23km2 d’une île aux accents irlandais… avec certaines plages de sable fin. En 4,5km, vous passez du tout au tout. L’arrivée à Port Joinville donne une impression de Bretagne.

Limousin ou Mongolie ?

En fonction de vos revenus et du temps de congés dont vous disposez, que diriez-vous d’aller marcher, courir ou pédaler entre deux troupeaux dans une nature verdoyante ? Moutons et vaches à foison vous attendent dans le Limousin.

Pour les amateurs de chevaux et de grandes plaines tantôt désertiques tantôt montagneuses, la Mongolie et ses yourtes n’ont d’égal que leur dépaysement.