Au cœur de Tokyo

Soif de dépaysement, besoin de changer d’air ? Une escapade à Tokyo, capitale multi-facettes, assure au voyageur un séjour riche en moments forts et inoubliables. Mélange détonnant de traditions, de cultures ancestrales et d’une mode high-tech et tendance, cette mégapole de plus de 30 millions d’habitants au pays du Soleil Levant, n’en finit pas de surprendre.

Ce qui frappe en arrivant dans la capitale nipponne c’est ce savant mélange de traditions et de modernité, le contraste entre des quartiers où le temps semble s’être arrêté il y a un siècle et ceux, ultra-modernes, capables en quelques secondes de vous faire remonter le temps. Si Tokyo exhibe avec fierté ses grattes-ciel, elle n’en veille pas moins jalousement sur ses temples. Les tokyoïtes ont beau afficher dans la rue leurs gadgets dernier-cri, ils n’en respectent pas moins les traditions, les coutumes et l’honneur.

Illustration : le Rainbow Bridge de Tokyo. Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net/Vichaya Kiatying-Angsulee

Métro, moto, vélo ? A chacun son moyen de transport !

Pour visiter Tokyo, si le train est le moyen le plus simple, il reste assez cher. Certains choisissent de louer une moto ou un vélo, une formule tendance et beaucoup plus abordable. Il est également possible d’emprunter le métro de Tokyo, à la ponctualité légendaire et exemplaire. Le réseau dans Tokyo et sur toute la périphérie est parfaitement tissé et dessert tous les sites touristiques dont la plupart sont accessibles via la ligne circulaire Yamanote. Les wagons sont d’une propreté exemplaires (il est interdit d’y manger) et sont on ne peut plus calmes et sécurisés.

Une mégapole tout en contrastes

Pour découvrir cette gigantesque métropole sous un jour plus traditionnel c’est vers le quartier Asakua qu’il faut diriger ses pas. Temples, pagodes, marché où l’on trouve de tout… Asuakua est assurément le quartier le plus pittoresque. On y visite le temple boudhiste Senso-Ji qui veille sur la statue en or de Kannon, la déesse de la Compassion. Dans le quartier de Tsukijii au coeur de l’arrondissement de Chuo, on ne manque pour rien au monde le marché aux poissons reconnu comme le plus important au monde. Pour apprécier le spectacle, il est préférable de venir dès 5 heures du matin ! Dans l’arrondissement de Minaton on ira faire un tour du côté de la Tour de Tokyo, une tour observatoire qui est l’exacte réplique de notre tour Eiffel.

Pour prendre un bain de foule et s’adonner au shopping, les destinations phares sont Shibuya et Shinjuku, des rendez-vous incontournables qui permettront également d’aller admirer le coucher de soleil depuis l’observatoire gratuit de la Mairie et de jouir d’une vue imprenable sur le grand Tokyo. Quant aux amoureux, ils pourront terminer la journée dans un des nombreux «love hotels» du quartier de Shibuya… Ces hôtels typiquement japonais aux tarifs très raisonnables, proposent des chambres aux décors et aménagements particuliers pour permettre aux couples de s’offrir un peu d’exotisme et de donner libre court à leurs phantasmes.

Geeks, fans de jeux vidéo et de mangas se retrouveront à Akihabara, un quartier connu pour abriter des centaines de magasins d’électronique, des salles de jeux sur 5 ou 6 étages, des boutiques proposant des produits dérivés de mangas fourmillant sur des dizaines de kilomètres de rues et d’avenues. Pour dénicher la perle rare, il ne faut pas hésiter à rentrer dans un immeuble moins attrayant que les grandes enseignes. Il va sans dire que les nostalgiques des premiers jeux vidéos tout comme les accros aux dernières tendances trouveront à Akihabara leur paradis !

Assouvir ses envies d’évasion

Mégalopole tentaculaire, Tokyo peut parfois donner des idées d’évasion et l’envie de s’échapper loin de la fureur urbaine. L’idéal sera de louer un vélo et de partir en balade à Chyoda, aux abords du Palais Impérial et de continuer vers le grand parc de Yoyogi. Chaque saison apporte son pittoresque, l’hiver on y admire la neige et le givre, au printemps on y boit le saké sous les cerisiers en fleurs et l’été on profite de bains de soleil. Il n’est pas rare d’assister à des mariages traditionnels le week-end. Certains pourront choisir le parc de l’Ueno ou prendront le monorail depuis Shinbashi pour aller flâner toute une journée sur les polders d’Odaïba, l’un des endroits les plus romantiques de Tokyo. Ce lieu abrite une grande roue, la statue de la Liberté en miniature, quelques plages et offre une vue imprenable sur toute la baie de Tokyo et le Rainbow Bridge.

Ceux qui souhaiteront sortir de Tokyo pourront le faire très facilement en une à deux heures de transport parfois moins ! A environ 10 minutes se trouve Takao-San une montagne vénérée depuis des millénaires et très prisée des japonais pour profiter d’agréables balades. Dans la proximité de Tokyo, le mont Nokogiri, destination méconnue des touristes au Japon est pourtant l’une des plus belles expéditions dans la nature japonaise en dehors de Tokyo. Le mont Fuji est au contraire l’attraction touristique la plus connue au Japon mais son ascension, loin d’être une promenade de santé, reste réservée aux randonneurs aguerris.

Sortir et vivre à l’heure nippone

Pour sortir et s’amuser à Tokyo, le mieux est de se rendre dans le quartier d’Akasaka qui regorge de bars karaoké ou dans le Roppongi pour découvrir « Velfarre » la plus grande discothèque asiatique capable de recevoir 1500 personnes sur 6 niveaux. A Shinjuky, on découvrira le quartier gay, tout en extravagances et à Ginza on assistera à un spectacle de théâtre traditionnel. Toutefois, le véritable spectacle est dans la rue car il suffit de lever la tête pour admirer la féérie nocturne offerte par les tours ultramodernes aux enseignes illuminées.

Tokyo compte plus de 30 000 restaurants, c’est l’occasion de privilégier ceux proposant des spécialités comme les gargottes typique mettant au menu des poissons, des soupes, des légumes tsukemono ou du yakiniku, un grill coréen. Les restaurants proposant les « Sushis tournants » sont tout aussi pittoresques mais restent assez chers. Pour manger des Yakitori, brochettes de poulet ou de viandes grillées au barbecue et recouvertes d’une sauce sucrée, il suffit de se rendre dans la célèbre rue des Yakitori dans le quartier de Shinjuku.