La Croatie : un patrimoine fascinant, une nature exubérante

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net/cescassawin

Au carrefour de la Méditerranée et de l’Europe Centrale, la Croatie est désormais une destination « tendance ». Terre fascinante à bien des égards, elle séduit à la fois ceux qui l’aimaient déjà du temps où elle s’appelait Yougoslavie et ceux qui la découvrent pour la première fois et étaient loin d’imaginer un tel mélange de cultures, la beauté d’une architecture aussi colorée, d’une côte constellée d’îles, de trésors historiques et de si beaux paysages pour combler les amoureux de nature. De Pula à Dubrovnik ou de Zagreb à Vukovar, le visiteur est accueilli par une population chaleureuse et un climat exceptionnel qui contribuent à faire aujourd’hui de la Croatie la destination fétiche de millions de touristes.

Visuel : Dubrovnik. Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net/cescassawin

Des villes étonnantes et fascinantes

De la touristique côte Dalmate au sud du pays, jusqu’en Istrie aux montagnes boisées au Nord, ou en Slavonie, région plate, sillonnée de cours d’eau à l’Est, épargnée par le tourisme malgré la l’existence de merveilles naturelles et d’une gastronomie particulièrement délicieuse, chaque visiteur, qu’il soit amateur de vieilles pierres ou plus attiré par la nature, reviendra fasciné.

Zagreb, la capitale, moins connue que Split ou Dubrovnik, attire les férus d’histoire. Sa ville haute, ses ruelles et ses petites places pavées, ses imposantes batisses et son tramway bleu lui donne des faux airs de Vienne ou de Budapest. Ville hautement culturelle où les mouvements artistiques d’avant-garde sont très actifs, elle compte pas moins de 10 théâtres, une vingtaine de musées et une quinzaine de galeries d’art !

Dubrovnik, surnommée à juste titre « la Perle de l’Adriatique », seconde ville après Zagreb et classée au patrimoine mondial de l’Unesco, compte le plus grand nombre de touristes. Cité perchée sur un rocher, entourée de hautes murailles surplombant la mer, elle séduit d’emblée par ses toits de tuiles colorées. Après avoir survécu aux bombardements du début des années 90, cette ville-musée a retrouvé toute sa splendeur avec ses églises, ses monastères franciscains et dominicains, ses palais de notables, ses tours et forteresses témoins d’un passé riche d’influences romane, gothique, baroque ou Renaissance dans un ensemble incroyablement harmonieux.

Moins « célèbre » et moins touristique que Dubrovnik, Split attire pour ses richesses historiques et sa douceur de vivre. Le couvent bénédictin, le pittoresque quartier de Kastelet bordé par une belle plage, l’animation de la place Pjaca et le marché Pazar, les nombreuses galeries d’art, le musée ethnographique et archéologique, la promenade Riva en front de mer font aujourd’hui tout l’attrait de Split. Depuis cette ville en bordure de l’Adriatique on pousse la balade au Nord jusqu’à Trogir, classée au Patrimoine mondial de l’Unesco ou au sud pour découvrir Makarska, la Riviera Croate.

Un séjour en Croatie passe aussi par Zadar entre Rijeka et Split dont certains vestiges remontent à l’Antiquité. Là se mêlent ruelles et petites places qui ne manquent pas de charme et font s’attarder les touristes venus admirer le Palais Ghirardini ou la Loggia Municipale.

Paysages naturels ou îles enchanteresses, la Croatie a été gâtée par la nature

La Croatie ne se limite pas à ses cités historiques car elle est aussi appréciée pour ses sites naturels d’exception. Le Parc national des lacs de Plitvice, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979, situé entre Zagreb et Zadar abrite 16 lacs reliés entre-eux par des chutes d’eau. Il propose de nombreux parcours de randonnées adaptés à tous les niveaux.

La Croatie, pays aux mille îles, compte quelques petits paradis enchanteurs très prisés par les touristes qui trouvent là une destination adaptée à leur désir de farniente. Ils sont également plebiscités par la Jet-set qui prend plaisir à profiter d’une ambiance festive qui n’a rien à envier à notre Saint-Tropez.

L’île de Brac, île mythique, est la plus grande et certainement la plus belle de toutes les îles de Dalmatie centrale. Elle offre une kyrielle de baies enchanteresses et de petits villages où le temps semble s’être arrêté. On y trouve quelques stations balnéaires comme Supetar, Postira, Pucisca, Milna… et de jolis petits ports de pêche comme Bol, aggripé sur une paroi rocheuse. La pierre blanche de Brac donne une incomparable luminosité à cette île. Réputé dans le monde entier, ce matériau naturel a notamment servi à la construction de la Maison Blanche à Washington.

Parmi les autres îles touristiques croates, Hvar s’affiche comme un autre lieu de rendez-vous de la Jet-set, connu et apprécié pour ses plages, ses criques, ses villages pittoresques et l’animation de villes comme Hvar, le Saint-Tropez croate , Vrboska surnommée « la Petite Venise » ou Stari Grad, de l’autre côté de l’île.

Folklore et gastronomie, pour vivre à l’heure croate

Pour plonger au cœur de la tradition croate, rien ne vaut un détour en Slavonie. Territoire à l’Est de la Croatie, la Slavonie préserve son héritage historique à travers ses coutumes. On peut ainsi assister à de nombreux festivals de folklore et de musiques traditionnelles à travers les plus grands évènements culturels de Slavonie comme Vinkovacke Jenesi qui retrace les coutumes ancestrales, Brodsko Kolo et Djakovacki Vezovi des festivals qui chantent et dansent le folklore croate.

Côté gastronomie, la cuisine diffère de la côte à l’intérieur du pays. Dans la région de Zagreb et en Slavonie on découvre des plats simples et caloriques rappelant ceux d’Europe Centrale. Les villes de Slavonie comme Osijek, Djakovo ou Pozega sont réputées pour leur offre gastronomique proposant d’excellentes charcuteries, des viandes rôties ou en sauce accompagnées le plus souvent de pommes de terre. On goûtera la spécialité de la région, le « fish paprika », un poisson de rivière cuisiné avec des poivrons rouges. Sur la côte, le régime culinaire change du tout au tout et serait plutôt « tendance méditerranéenne » laissant une large place à l’huile d’olive et à l’ail. On s’y régale de fruits de mer, de poisson, de pâtes et de jambon fumé, la grande spécialité de Dalmatie. Enfin, en Croatie, il est de tradition de boire le digestif en apéritif ! Chacun choisira le sien, Maraschino ou Travarica, selon que l’on préfère la liqueur de cerise ou le marc de raisin !