Le Périgord Noir

Dans le sud-est du département de la Dordogne, tout autour de la vallée de la Vézère et de la Dordogne s’étend le Périgord Noir qui doit son appellation à sa forte concentration de forêts de châtaigniers, de pins et de chênes verts au feuillage sombre et persistant. Avec les Périgords Blanc, Vert et Pourpre, il offre au visiteur un festival de sensations. Il fait bon vivre dans ce berceau de la Préhistoire, en bordure de rivières qui ont ciselé des sites impressionnants sur lesquels se sont perché au fil du temps châteaux et citadelles ou au cœur de villages classés parmi les plus beaux de France pour avoir su préserver leur caractère et leur authenticité. Avec ses villes médiévales, ses Cités d’art et d’histoire, ses paysages bucoliques et ses rivières joyeuses, le Périgord Noir peut s’enorgueillir de posséder un tel patrimoine tout autant que de passer pour un haut-lieu de la gastronomie française.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net/dan

Des villes historiques et des villages classés parmi les plus beaux de France.

On ne peut venir en Périgord Noir sans visiter, à pied, sa capitale et ville fortifiée, Sarlat-la-Caneda. On y découvre un Monastère du 9ème siècle, plus de 1000 ans d’architecture authentique, des toits pentus recouverts de lauze, des ruelles où prédomine la pierre blonde du Périgord, des immeubles Renaissance et au cœur de la vieille ville, la place de la Liberté un endroit incontournable de Sarlat. Cette place s’anime d’un marché les jeudis et samedis matins, de manifestations diverses l’été et d’une joyeuse effervescence autour des terrasses des cafés et des restaurants. On vient à Sarlat pour découvrir ce patrimoine historique d’exception mais aussi pour participer au Festival des Jeux de Théâtre en juillet et août, à la grande exposition de Peinture entre juin et septembre et au Festival du Film de Sarlat en novembre.

Beynac, joyau de la Dordogne, célèbre pour son château, est incontestablement l’un des sites les plus authentiques de la région. Sa disposition en forme de cône inversé fait la particularité de ce village accroché à un rocher percé de cavernes. Ses ruelles encore hantées par un passé millénaire nous renvoient au temps où paysans, tisserands, vanniers et gabarriers vaquaient en ce lieu bordant le fleuve Dordogne.

Belvès, cité médiévale aux 7 clochers est bâtie sur un éperon rocheux en aplomb de la vallée de la Nauze. La ville, habitée depuis l’époque préhistorique, regorge de vestiges archéologiques et de sites troglodytes cachés sous la place de la Halle.

Limeuil, classé également parmi les plus beaux villages de France termine superbement la belle vallée de la Vézère. Cité médiévale, Limeuil subit les luttes d’influences franco-anglaises durant la guerre de Cent ans et connut l’activité florissante de la batellerie et des gabarres qui fit de Limeuil leur port d’attache. Connue pour son artisanat d’art de verre soufflé et de forge, Limeuil est une halte incontournable lors d’un séjour en Périgord Noir.

Domme, ville bâtie sur un promontoire escarpé et fondée par Philippe le Hardi en 1283, La Roque-Gageac adossée à la falaise avec ses ruelles pittoresques, Terrasson ou Montignac, porte d’entrée de la vallée de la Vézère connue pour son Festival annuel du Périgord Noir figurent également parmi les haltes incontournables.

Sur les traces des premiers hommes…

La vallée de la Vézère est réputée pour ses nombreux sites préhistoriques classés au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Le site des Eysies, dénommée Capitale Mondiale de la Préhistoire fut le théâtre de la découverte de l’Homme de Cro-Magnon. On y visite le musée national de la Préhistoire, une référence absolue pour les amateurs de paléolithique supérieur, les grottes de Font de Gaume et du Grand Roc, les seules ouvertes au public en terminant par le détour au centre du village pour voir la célèbre statue de l’Homme Préhistorique.

Non loin de Montignac, on s’arrête aux célèbres Grottes de Lascaux réputées par le nombre et la qualité esthétique de ses oeuvres. La grotte originale est fermée au public mais l’on peut néanmoins visiter Lascaux II et le site du Thot qui reproduisent à l’identique le décor d’origine et les extraordinaires prouesses artistiques des hommes préhistoriques. Les amateurs de trésors géologiques se retrouveront au gouffre de Proumeyssac aux cristaux triangulaires particulièrement rares en France.

Découvrir un environnement unique

Le cadre naturel de la vallée de la Dordogne riche d’une nature préservée et celle de la Vézère, une vallée verdoyante au tracé capricieux, bordée de falaises grises et ocres se prêtent à merveille au repos mais également à la pratique de nombreuses activités de loisirs comme la baignade, le canoë, les randonnées. Idéales pour les sorties en famille, les balades et les activités de loisirs et sportives. A pied, à vélo ou en canoë on part à la découverte de bastides, on se promène sur les berges de la Dordogne, on s’adonne au VTT à travers une incroyable diversité de paysages. Le promeneur accèdera à des sites parfois insolites qui font l’âme de cette région partagée entre nature, culture, histoire et traditions.

Partir sur les routes gourmandes

Pour découvrir la gastronomie périgourdine il suffit de suivre les itinéraires et périples qui mènent au contact des saveurs du terroir. La route de la Noix, la route de la Pomme, la route du Foie… sont autant d’idées de balades pour le plus grand bonheur des papilles. Le Périgord Noir est, de réputation, un paradis pour les gourmets, il suffit de s’attabler devant un foie gras aux truffes, un confit de canard agrémenté de pommes de terres sarladaises arrosé d’un bon vin de Pécharmant pour en être définitivement convaincu !

Et pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’Office de Tourisme du Périgord Noir.