La Toscane, joyaux architecturaux et couleurs champêtres

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net / Michal Marcol

Qui n’a pas en tête ces splendides images de la campagne toscane, jaune et verte, légèrement vallonnée et recouverte de champs et de vignes à perte de vue? Parsemée de petites fermes isolées, de petits villages, et surtout ponctuée de grandes villes au passé prestigieux? La Toscane se visite en plusieurs jours: pour apprécier ses recoins et s’imprégner de l’âme de la région, il faut avoir battu la campagne et visité les monuments les plus prestigieux de la Renaissance.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net / Michal Marcol

La campagne toscane

Nul besoin de s’aventurer trop loin pour découvrir des paysages typiquement toscans: empruntez les sentiers de randonnée tracés autour de Florence, et en moins d’une heure, vous vous retrouverez en plein milieu des vignes et des cultures maraîchères. Vous découvrirez de tous petits villages aux maisons pluriséculaires et apercevrez de splendides panoramas sur Florence.
Les alentours de Sienne sont quant à eux connus pour les vignobles du célèbre Chianti, l’un des meilleurs vins italiens. Ce sont d’infinis paysages de vignes qui vous attendent, sans compter les nombreuses dégustations que vous pourrez vous offrir. Pour découvrir ce coin de la région, rien de mieux qu’un vélo: les petites routes sinueuses se prêtent parfaitement à la pratique de la bicyclette!
Mais la Toscane, c’est aussi un littoral, des plages et des îles qui donnent sur la mer Tyrrhénienne. L’île d’Elbe est particulièrement séduisante. Ses nombreuses plages, son abondante végétation et ses côtes rocheuses lui donnent un air méridional fortement agréable en été et en demi saison. L’île d’Elbe accueille aussi la maison de Napoléon Bonaparte, où il fut assigné à résidence après sa défaite en 1815: un véritable musée entouré d’un jardin, qui permet de s’imprégner de l’environnement où vécut l’empereur pendant quelque temps.

Des villes prestigieuses

Qui pense à la Toscane, pense à deux grandes villes essentielles: Florence et Sienne, joyaux de la Renaissance. Florence, ville des Médicis, accueillit au XVIe siècle les plus grands artistes de la période: Léonard de Vinci, Donatello, Michel-Ange, Bramante, Botticelli… Qui participèrent à l’embellissement architectural et pictural de la ville. Ne manquez pas le Duomo, le campanile et le baptistère, finement sculptés de bas-reliefs et colorés de vert, de rose et d’or, ni la célèbre porte d’or du baptistère. Rendez-vous aux Offices et visitez le musée, entrez dans le palais de la Seigneurie qui abrita les organes de gouvernement des Médicis, empruntez le corridor de Vasari qui relie les Offices au palais Pitti, puis terminez par le palais Pitti. Promenez-vous ensuite dans les rues de la vieille ville, passez sur le Ponte Vecchio, et vous pourrez ainsi marcher dans les pas des Florentins de la Renaissance en vous imprégnant de l’âme de la ville.

L’autre ville incontournable, c’est Sienne. Longtemps en concurrence avec Florence, elle entre dans le domaine florentin au milieu du XVIe siècle, après d’âpres guerres menées par les Médicis. Sienne est connue pour son magnifique complexe architectural visible sur la place centrale, facilement reconnaissable à sa forme en coquillage. Cette place est divisée en neuf quartiers délimités par des bandes se rejoignant en bas de la place, et qui représentaient les neuf membres du conseil de la ville.

Pour avoir une superbe vue et se rendre vraiment compte de la forme de la place, rien de mieux que de grimper dans la tour du palais. Sienne est aussi connue pour le Palio, course de chevaux entre chacun des quartiers de la ville, qui existait déjà au XIIIe siècle et qui a lieu deux fois par an. Cette course est un événement à ne pas manquer: l’ambiance excitante, à la limite de l’hystérie, les chants poussés par les différentes équipes en guise d’encouragements, tous les éléments sont réunis pour vous donner une impression générale de l’âme siennoise et de l’esprit traditionnel qui y règne.

Enfin, mentionnons Pise. A Pise, un endroit incontournable: la place qui accueille le Duomo, le baptistère et bien sûr… le campanile, soit la fameuse tour penchée! Même si l’intérieur n’a rien d’extraordinaire, le fait d’y grimper offre un beau panorama sur la ville. Une fois en haut, on sent bien l’inclinaison… Sensation étonnante! Le Duomo mérite lui aussi une visite: bas-reliefs, peintures, parterres de marbre, sont l’œuvre des plus grands artistes.